Diabelli – Sonatine en Sol Majeur (N°2) – Scherzo

Nous continuons cette sonatine de Diabelli avec son deuxième mouvement : le scherzo.

Le pièce est assez courte, environ une minute. Mais ! Attention les yeux et les mains. Il va y avoir du « par dessus-dessous », c’est-à-dire des croisements de mains, la main droite (M.D.) va faire du chemin, je vous le dis !

Bref, cette pièce est un concentré de difficultés.

Voyons çà tout de suite.

Titre : Sonatine – Scherzo (N°2)

Compositeur : Diabelli (1781 – 1858).

Indication : Vif, enjoué, gracieux.

Vitesse : allegro, 120 à la noire pointée.

Commentaire :

Commençons ! Tout d’abord un petit piège : il y a deux clés de Sol ! Ensuite, nous remarquons que pour la M.D. une clé de Fa intervient. Nous pouvons donc en déduire que la M.D. va faire des sauts au dessus de la M.G.

Ces sauts sont la principale difficulté de l’œuvre. N’oubliez pas non plus les notes piquées (je sais… je me répète) qui sont très importantes pour l’esprit du morceau : vif, enjoué. L’aspect gracieux sera rendu en ne jouant pas lourdement en général, et plus particulièrement pour la dernière partie, doucement sur les accords.

Bref ! Bonne écoute !

[soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/tracks/64247047″ iframe= »true » /]

Laisser un commentaire