Le solfège au piano ? Pourquoi ? Ce que l’on ne vous dit pas.

Bonjour à toutes et à tous,

Il n’est pas rare de voir sur Youtube ou sur internet des professeurs, des amateurs ou des musiciens vous dire que le solfège est inutile, trop compliqué ou snob. Bref ! Les a priori ont la vie dure et cette vidéo est là pour remettre les chose en place.

4 réflexions au sujet de “Le solfège au piano ? Pourquoi ? Ce que l’on ne vous dit pas.”

  1. Bonjour Gilles, et grand merci pour cette vidéo. Petit retour d’expérience : il y a quelques années, j’ai failli me faire prendre au piège d’un site prétendant apprendre le piano en… très peu de temps. En fait, l’accroche se faisait sur un texte très, très long présentant (ou pas) une soit-disant méthode. L’argument massue résidait dans la formulation du texte. On le sait, beaucoup de publicités tablent sur des ressorts psychologiques, c’était le cas. Après avoir encensé le lecteur, le ou les auteurs amenaient finement le lecteur à penser qu’il était compris dans ses attentes et que le site lui permettrait de savoir jouer du piano en… une journée ! En bas de page, on pouvait lire les tarifs exorbitants, de plusieurs centaines d’euros pour un faux apprentissage et, comme tu le soulignes dans ta vidéo, une dépendance aux « cours », faisant jouer un mécanisme de culpabilité si toutefois l’on hésitait encore à s’inscrire… A fuir absolument !
    Oui, ce n’est pas marrant d’apprendre la langue musicale, mais quel bonheur de comprendre ce que l’on lit !
    Une très bonne continuation et merci encore pour ta pédagogie éclairée 🙂
    F.

    Répondre
    • Bonjour Fabienne,
      Merci pour ton message ! C’est en effet assez courant comme pratique, c’est déjà insupportable dans d’autres domaines mais alors au piano cela a une résonance particulière pour moi.
      Peux-tu sans indiscrétion m’indiquer quel site ?

      Répondre
  2. Bonjour Gilles
    Cette vidéo est très intéressante et j’espère qu ‘elle va motiver tous les apprentis pianistes à s’intéresser au solfège.
    Je ne suis pas née au 19ème siècle mais à mes débuts dans les années 50 on commençait par du solfège pendant plusieurs mois avant de pouvoir commencer le piano ! Les fondations étaient peut être solides je ne sais pas. C’est sans doute pour cela que j’aime Bach pour sa rigueur. Rassurez vous j’adore Chopin le prince des compositeurs pour le piano.
    J’aime beaucoup ce que vous faites et je vous suis régulièrement.
    Colette (80 printemps) toujours au clavier !!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :