Haydn – Finale

HaydnReprenons un peu des classiques favoris du piano. En effet, cela doit faire plusieurs mois que je ne m’étais pas penché dessus.

Surtout que là, vous n’allez pas en croire vos yeux et vos oreilles, autant vous dire qu’il va y avoir du pain sur la planche !

Pour ceux qui connaissent déjà cet ouvrage, vous savez qu’il termine par la fameuse « KV 545 », cette terrible sonate n°16 de W.A. Mozart. La pièce de Haydn est donc, en toute logique, plus facile que celle de Mozart ?

Je ne suis pas d’accord du tout, vous allez comprendre pourquoi.

Titre : Finale

Compositeur : Haydn (1732 – 1809).

Indication : Vif, gai, spirituel.

Vitesse : allegramente, 132 à la noire !

Commentaire :

Préparez-vous, parce que là, vous partez pour, peut-être, ne jamais revenir. Ce finale de Haydn n’est pas simple, du tout ! Premièrement, le tempo est très rapide, 132 à la noire. Ensuite, au premier coup d’oeil, nous pouvons voir ces tierces un peu partout. Vous ne vous trompez pas, il va falloir les jouer à cette vitesse. Enfin, pas mal de changements d’armure, c’est embêtant mais c’est le moindre de nos soucis.

Dès le départ les ennuis commencent, ce rythme à contre-temps, cette M.G. qui ne veut pas jouer sur le temps fort, ne va pas vous arranger.

La partie scherzando est remplie de difficultés rythmiques, surtout la fin, 2:25 sur l’enregistrement.

Je garde le meilleur pour la fin, avec les tierces à la M.D. et les doubles croches à la M.G., c’est un passage très difficile.

C’est un contresens complet que d’avoir mis cette pièce dans cet ordre. Je vous la déconseille, pourquoi ? Elle est trop dure, pas super jolie et peut vite devenir frustrante.

J’attends vos retours !

Bref ! Bon travail et/ou bonne écoute !

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/121673485″ width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

1 réflexion au sujet de « Haydn – Finale »

Laisser un commentaire