Kuhlau – Rondo-Vivace

Friedrich_KuhlauEncore un nouveau compositeur ! Friedrich Kuhlau (1786 – 1832) est un compositeur germano-danois. D’ailleurs il y a une faute sur la partition.

C’est une pièce intéressante, avec un travail inédit depuis le début de ce corpus : la montée chromatique. Heureusement comme d’habitude dans les rondos, il suffit de connaitre le thème pour que l’on sache la moitié de l’œuvre.

Voyons tout de suite cela !

Titre : Rondo-Vivace

Compositeur : Kulhau (1786 – 1832).

Indication : Vif et très gaîment.

Vitesse : allegrissimo, 192 à la croche.

Commentaire :

On est à 192 pour le tempo ! Mais rassurez-vous, c’est à la croche. Le morceau n’est donc pas vraiment rapide.

La M.G. est très facile. Le seul point à noter est les deux montées chromatiques. Synchronisez bien les deux mains, et n’oubliez pas le crescendo.

Pour ce qui est du petit passage central, nous avons une sicilienne, il faut jouer la note centrale entre les notes de la M.G.

Bref ! Bonne écoute !

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/222929832″ params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height= »450″ iframe= »true » /]

0 réflexion au sujet de « Kuhlau – Rondo-Vivace »

  1. Bonjour

    Vous signalez une faute dans la partition: où est – elle? Je trouve la fin très lourde et presque étrangère au reste!!
    Bien cordialement
    Joël Baguet

    Répondre
  2. Rebonjour

    A l’écoute il y a quelque chose qui cloche dans votre interprétation par rapport à ce que je joue: cela se situe à 1min06, dans la seconde partie du morceau à la fin de la petite descente avant la reprise du thème (mesure 19 de la seconde partie). j’ai l’impression de ne pas jouer la même chose que vous. A la clé le si bémol a disparu et pourtant j’ai l’impression que vous jouer un si bémol.

    Bien cordialement
    Joël Baguet

    Répondre

Laisser un commentaire